Administrateur système : le métier, les débouchés, la formation

Dans le monde merveilleux de l’informatique, l’administrateur système est un métier incontournable. En effet, il veille au bon fonctionnement des infrastructures d’une entreprise. Ce métier vous passionne et vous voulez en savoir plus ? Découvrez dans cet article tout l’univers d’un administrateur système.

Le métier

L’administrateur système garantit la disponibilité et doit maîtriser la sécurité d’un serveur et d’un système d’exploitation. Tout ceci dont le but de donner à des utilisateurs un service permanent, optimal mais surtout fiable.

Pour faire simple, l’administrateur système s’occupe des serveurs des entreprises, ainsi que des associations. Il peut aussi se charger du paramétrage, de l’installation, de la sauvegarde, de la mise à jour, ou encore du support d’un serveur. Néanmoins, sa mission ne s’arrête pas à installer et résoudre les problèmes des serveurs qu’il a mis en place. Il a pour attribution de faire preuve d’une véritable expertise auprès des clients, en proposant des solutions adaptées à leurs problèmes de serveur ou encore d’hébergement.

Inutile de préciser que l’administrateur système est une véritable interface dans l’entreprise, entre le directeur des systèmes d’information, l’administrateur réseau, les développeurs, ou encore l’administrateur des bases de données.

Les connaissances utiles et compétences requises

Un administrateur système se doit d’avoir des connaissances en systèmes d’exploitation ainsi qu’en administration de serveurs, principalement au niveau de la sécurité. Sachez-le, un administrateur système n’est pas un développeur. Toutefois, il est important qu’il ait au préalable des connaissances en langage de programmation, notamment ceux qui concernent l’automatisation et les scripts.

La formation de l’administrateur système

Pour devenir administrateur système, il faut suivre un cursus en informatique auprès d’une université, une école d’informatique ou d’ingénieur. Le diplôme sera acquis au bout de 2 ans après le bac ou 5 ans pour être plus professionnel. A noter que certains programmes sont plus axés sur la gestion des systèmes d’information que d’autres.

Mais pour attirer l’attention des recruteurs, l’administrateur système devra principalement passer une certification en lien avec l’environnement dans lequel il s’est spécialisé. Par exemple, le « Microsoft Certified Systems Administrator » ou le « Linux Professional Institute ». Pour finir, il ou elle doit aussi avoir quelques connaissances des Framework e-commerce tels que l’hébergeur Magento, cela pourrait être un petit plus. En d’autres termes, l’administrateur système doit être polyvalent.

Le salaire de l’ingénieur système

La rémunération de l’administrateur système dépend du niveau d’expérience. En général, en début de carrière, il touche 30.000 à 45.000 € l’année. Et au bout de quelques années, son salaire peut facilement atteindre les 60.000 € par an. Bien évidemment, posséder une certification est primordial pour une rémunération confortable, surtout en début de carrière.

Le métier d’administrateur système en quelques mots

Comme il est dit un peu plus haut, l’administrateur système doit assurer la disponibilité et maîtriser la sécurité non seulement d’un serveur, mais aussi d’un système d’exploitation. Pour ce faire, il ou elle :

  • conçoit des procédures et outils de protection dudit serveur
  • garantit sa maintenance au quotidien (mise à jour, et redémarrage)
  • réalise des contrôles, des tests de performance et de fiabilité sur le réseau,
  • sera le premier appelé en cas d’alerte et devra réparer les effets d’une éventuelle intrusion ou d’une panne
  • sera également responsable du renouvellement et de la maintenance du parc informatique.