Agent de pompes funèbres : le métier, la formation, les débouchés

Dans le domaine du funéraire, le métier d’agent de pompes funèbres fait partie de ses branches spécialisées. Pour exercer cette carrière, il est nécessaire de suivre une formation minimale et d’obtenir un diplôme. Voici alors pour en savoir plus sur ce métier ainsi que sur les débouchés.

Que fait l’agent de pompes funèbres ?

Le métier de l’agent de pompes funèbres consiste à accueillir, à informer mais aussi à apporter des conseils avisés aux familles et aux proches de la personne décédée. En tant que professionnel, il accompagne les proches dans le choix des services funéraires adaptés aux attentes des familles, il procède à la planification et à l’organisation des funérailles de la personne défunte.

En outre, l’agent de pompes funèbres s’occupe également des démarches administratives afférentes tout en assurant le lien avec les officiants. Il fait de son mieux pour décharger les familles du souci du déroulement des activités funéraires afin que celles-ci soient soulagées dans leur épreuve de deuil.

Quelle formation pour devenir agent de pompes funèbres ?

Depuis 1993, il est obligatoire que les employés des pompes funèbres suivent une formation minimale, dont la durée du cursus est différente en fonction de la nature de la spécialisation. Pour l’agent de pompes funèbres, il devra être titulaire du diplôme de conseiller funéraire afin d’être embauché au niveau IV Position 1 de la grille de salaire de la CCN des entreprises de pompes funèbres.

La formation funéraire a pour durée environ 140 heures de théorie dans le respect des obligations légales de contenu, pendant laquelle la présence quotidienne des candidats est requise. Il faudra également compléter cette formation par 70 heures de pratique. La formation est ensuite sanctionnée par un Diplôme National Conseiller funéraire ou un CQP (certificat de qualification professionnelle) en conseil funéraire.

Il est par ailleurs indispensable de s’inscrire dans un institut de formation spécialisé comme sur le site de l’IFFPF afin d’obtenir un diplôme spécifique qui vise à reconnaître les compétences et les connaissances acquises lors de la formation et sur le terrain, pour l’exercice du métier d’agent de pompes funèbres.

A noter que depuis janvier 2013, le CQP en conseil funéraire peut s’obtenir par validation des acquis et de l’expérience ou VAE.

Quel est le salaire d’un agent de pompes funèbres ?

Un agent de pompes funèbres qui exerce en tant que conseiller funéraire peut obtenir un salaire net moyen d’environ 1.367 € (soit 1,2 fois le SMIC en 2017) pour un travail égal à 35 heures par semaine.

Quels sont les débouchés de l’agent de pompes funèbres ?

Le secteur du funéraire est un domaine qui ne cesse d’évoluer. Le développement de la société, l’attente des familles, le mode de prise en charge des démarches liées au décès d’une personne évoluent constamment. Pour ce qui est du métier d’agent de pompes funèbres, les débouchés sont nombreux.

L’agent de pompes funèbres peut par exemple devenir le gérant de sa propre entreprise de pompes funèbres. Il peut également se spécialiser dans un domaine précis comme les monuments funéraires.