Consultant financier : le métier, la formation, les débouchés

De nombreuses personnes rêvent de devenir un jour consultant financier, bien que ce ne soit encore un métier très connu en France. Zoom sur ce métier encore peu connu.

Des chiffres, et toujours des chiffres

Etre consultant financier, c’est être en relation directe avec la direction générale d’une société ou encore sa direction financière. En effet, le consultant financier se charge de plusieurs tâches comme la gestion financière, l’augmentation de capital, les risques de change, l’affacturage, etc. Son rôle est d’optimiser la rentabilité de la société où il travaille. Mais il se peut que le consultant financier soit appelé à traiter de la gestion de patrimoine, comme l’immobilier ou le développement de portefeuille clients.

Au niveau des salaires, un consultant financier peut dépasser allègrement la barre des 50.000 euros par an à condition qu’il soit débrouillard et ambitieux. Il ne faut pas oublier toutefois que le monde de la finance est un monde de requins impitoyables : pas un seul acteur dans ce domaine ne vous fera de cadeaux, surtout s’il peut en tirer quelques avantages. Il savoir que dans le monde de la finance, c’est la loi du plus fort : tous seront aux aguets et celui qui baissera la garde sera attaqué sans pitié.

Une formation de choc

conseiller-financier

Une chose est sûre, il est indispensable d’aimer les chiffres si l’on veut devenir consultant financier. En effet, toute votre vie va tourner autour des chiffres si vous vous lancez dans cette voie.

Il faudra également avoir fait des études dans le management, en organisation, en économie, etc. Techniquement, un consultant financier a suivi les mêmes études que les personnes qui sont devenues directeur commercial, directeur financier ou encore directeur général. L’instinct doit donc être de mise, sans oublier la lucidité pour reconnaître les opportunités favorables à l’entreprise.

Les débouchés possibles

Un consultant financier a la chance d’avoir dans ses mains plusieurs atouts. En effet, il sera en mesure d’occuper plusieurs postes différents, comme manager, conseiller financier, directeur financier, etc. Il est même fréquent que les grandes entreprises recrutent leurs cadres supérieurs en choisissant parmi les consultants financiers de l’entreprise, sur lesquels la société a tout misé pendant des années. Un consultant financier peut donc rêver d’être un jour directeur général, dans la mesure où il a beaucoup de compétences qui sont nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.

Certes, il est difficile pour le moment de travailler et/ou de trouver un travail en tant que consultant financier, mais au bout de quelques années les perspectives se dessineront et les opportunités professionnelles d’envergure se présenteront à vous comme par magie.