Devenir apiculteur : un métier, une formation

Devenir apiculteur amateur ou professionnel ne s’envisage pas sans une bonne formation. C’est un métier (ou une passion) qui constitue un véritable challenge aujourd’hui et qui demande des investissements conséquents, en temps mais aussi en argent. Il faut acheter du matériel, organiser son rucher et souvent acquérir des abeilles miellifères, mais il faut également consacrer du temps à apprendre.

1. Faut-il vraiment apprendre l’apiculture ?

Certains diront que la gestion des abeilles est simple car ces dernières font tout le travail et qu’il suffit de poser quelques ruches à endroit et de les laisser faire. C’est une lourde erreur, l’apiculture demande de nombreuses compétences : il faut connaître les abeilles, comprendre leur comportement qui évolue au fil du temps, connaître les conditions pour exploiter son rucher en toute sécurité, pour aussi arriver à produire un miel de qualité et faire de son apiculture une activité rentable. Tout ça ne s’improvise pas.

2 – Les différentes formations

Il y a bien sûr des centaines de livres sur l’apiculture et les techniques apicoles ou vous pourrez vous immerger dans le monde des abeilles. Les théories, pratiques, méthodes défendues par ces ouvrages sont différentes et vous pourrez comparer les différents approches de cette littérature.

Sachez qu’il existe également de très bonnes revues publiées par les groupements d’apiculteurs. On citera par exemple « Abeille de France » qui est une référence.

Voici quelques ouvrages à consulter en priorité :

– L’apiculture avec la ruche à hausses multiples, Karl Pfefferle
– Apiculture par Pierre Jean-Prost , Yves Le Conte
– Être Performant en Apiculture par Hubert Guerriat
– L’élevage des reines de Gilles Fert
– L’élevage biologique des abeilles de Charlier
– Le traité Rustica de l’apiculture. Yves le Conte et Jean-Marie Barbancon

Mais la lecture d’ouvrages aussi bons soient-ils n’est pas suffisante, il vous faudra apprendre auprès d’apiculteurs chevronnés. C’est une facteur de réussite de votre exploitation essentiel que d’avoir appris le métier auprès d’un professionnel aguerri. Il vous donnera tous les conseils et astuces qu’il a développé au cours de ses longues années de pratiques. Il vous indiquera comment reconnaître et traiter les maladies, comment gérer votre rucher de façon optimale, préserver la santé de vos abeilles et réaliser avec efficacité les différentes étapes de la fabrication du miel.

3. Les ruchers écoles

Vous pouvez contacter un apiculteur de votre entourage ou encore vous former dans un rucher école, une école spécialisée en apiculture. Ces derniers proposent des formations pratiques ou vous participez à la vie d’une ruche tout en apprenant.

formation apiculture

Gratuites ou payantes, longues ou courtes, il existe de nombreux formats pour les formations dispensées par ces ruchers écoles. Ils proposent aussi de nombreux stages d’initiation pour les débutants ou ceux qui voudraient simplement découvrir l’apiculture. Le plus simple est de se renseigner auprès du syndicat apicole de sa région.

Quelques liens utiles :
– pour se former : ApisMundi
– pour s’équiper pour démarrer : Apiculture.net