Devenir fille au pair : mode d’emploi

Devenir une jeune fille au pair est sûrement le meilleur moyen le plus pratique et le plus économique pour pouvoir partir à l’étranger afin de perfectionner ou encore de s’initier à une nouvelle langue tout en profitant pour découvrir un autre pays et une autre coutume.

En effet, un travail au pair vous permet tout cela en plus d’être blanchie, logée et nourrie par une famille d’accueil en échange de votre aide pour s’occuper des enfants de ladite famille. Donc, ce mode de garde désormais très à la mode est une façon pour les jeunes filles de diminuer au maximum les dépenses pour leur programme d’étude à l’étranger. Toutefois pour devenir une jeune fille au pair, il faut que vous soyez entièrement responsable car vous allez quand même vous occuper de la prunelle des yeux de certains parents. Voici donc le mode d’emploi pour devenir une  bonne jeune fille au pair.

La première condition, votre situation civile

au-pair-devenirPour devenir fille au pair, la première condition à remplir est d’être âgée entre 18 à 30 ans. Ensuite, vous devez être une jeune fille célibataire et également sans enfants pour pouvoir partir tranquillement en séjour au pair. Etre une ressortissante d’un pays européen fait aussi partie des conditions nécessaires.

Votre responsabilité en tant que fille au pair

Votre responsabilité de fille au pair tournera essentiellement autour de la vie des enfants de votre famille d’accueil. Alors évidemment, si vous n’êtes pas très à l’aise avec les enfants, le projet de devenir une fille au pair n’est certainement pas pour vous ! Une expérience minimum en matière de s’occuper des enfants vous sera donc nécessaire (par exemple vous vous êtes déjà occupée de vos petits frères et sœurs, vous avez déjà assuré des babysittings,…) ainsi que quelques notions de base en cuisine.

Pour environ 30 heures par semaine (qui varie selon le pays d’accueil) vous aurez à prendre en charge le quotidien des enfants soit en l’occurrence les déposer et les récupérer à leur école, les emmener à leurs cours parascolaires, les aider à faire leur devoir, ranger leur chambre, leur préparer à manger, s’occuper de leur linge, les mettre au lit le soir, jouer avec eux les jours sans école,… Vous serez en somme la fille aînée de la famille. Concernant les tâches ménagères familiales, vous devrez participer en tant que membre de la famille sans pour autant être la femme de ménage attitrée.

Trouver une famille d’accueil idéale

Cette étape est sans doute la plus importante pour un séjour au pair réussi. Il conviendra donc de trouver une famille d’accueil dont les besoins correspondent avec vos attentes. Evidemment, il sera difficile que vos souhaits réciproques coïncident parfaitement, il faudra accepter quelques compromis de par et d’autre pour que l’expérience soit unique et pour vous et pour votre famille d’accueil.

Les coûts pour devenir une au pair

Pour que votre aventure se déroule parfaitement en toute sécurité, vous adresser à une association de placement est chaleureusement recommandé. Vous devrez alors en moyenne compter autour de 150 euros pour les frais afférents à 3 mois de séjours, près de 350 euros pour 12 mois et ainsi de suite. Votre transfert pour le pays d’accueil, ainsi que vos cours de langue seront également à votre charge. Les coûts relatifs à l’hébergement et la restauration sont quasiment nuls car votre famille d’accueil les supportera en plus d’un argent de poche qu’elle devra vous verser chaque semaine.