Devenir guide de Haute Montagne

Un guide de Haute Montagne fait partie des métiers de Haute Montagne. Non seulement, il est le professionnel accompagnateur privilégié en ce lieu, mais a aussi pour rôle de former les amateurs en alpinisme aux techniques les plus basiques sur ces hauteurs. Par ailleurs, il se charge également de l’organisation des expéditions en montagne.

Les missions d’un guide de haute montagne

Nombreuses sont les missions attribuées à un guide de haute montagne. Connu comme étant une activité qui consiste principalement à accompagner des groupes de personnes à travers la montagne, ce métier vise non seulement à assurer la sécurité de ces derniers, mais aussi à établir et à définir à l’avance le parcours de randonnée qu’ils devront suivre et prendre. Aussi, il est connu comme étant celui qui offre des cours d’initiation aux amateurs d’alpinisme, un moniteur de ski et celui qui est un pisteur secouriste. Par ailleurs, il a aussi pour rôle de les renseigner sur les différents sites et lieux qu’ils rencontrent en chemin.

Sachant qu’il s’agit avant tout d’un professionnel en alpinisme, le guide de haute montagne peut également se spécialiser dans divers types de sports et de loisirs. À cela, il y a les excursions en hautes et moyennes montagnes, la cascade de glace, le ski de montagne, l’ascension sur rocher, falaise, glace ou terrain mixte, l’escalade et le canyoning. Aussi, il peut se spécialiser en via ferrata, aux parcours acrobatiques, aux randonnées à pied ou à raquettes et en vélo tout terrain.

Les formations nécessaires et qualités requises pour devenir guide de haute montagne

Pour devenir guide de haute montagne, il vous faudra obtenir un diplôme de guide de haute de montagne qui est lié au brevet d’Etat d’alpinisme. Ce diplôme est quant à lui livré par l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme à Chamonix et pour pouvoir s’initier à l’examen d’entrée, il ne vous faudra aucun pré-requis outre que le mode prévention et secours civiques de niveau 1. Il est également recommandé aux candidats d’avoir un certain niveau d’études car la formation les mènera directement à des stages pratiques en alternance. Cela leur permet également d’exercer en tant que guide très rapidement. Cependant, il est à noter que pour ce métier, il est crucial d’être âgé de moins de 50 ans.

Par ailleurs, ce métier requiert une très bonne condition physique, une santé de fer et des capacités techniques optimales. Par la même occasion, le professionnel devra également être résistant à la nervosité et garder son sang-froid quelles que soient les circonstances. Aussi, il doit mettre en évidence le relationnel, la patience et la pédagogie pour préserver son métier et bien sûr pour pouvoir fidéliser sa clientèle. Il lui est également recommandé d’avoir des connaissances en langues étrangères, surtout de l’anglais. En outre, associer une autre activité à ce métier est également recommandé, à savoir la photographie, la rédaction d’ouvrage technique ou juste le fait d’être documentaliste.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *