Electricien : la formation, les débouchés

L’électricien s’occupe de la surveillance, la maintenance et le dépannage courant des installations électriques de différents lieux : logements, bâtiments, sites industriels, collectivités, etc. Pour ce faire, il doit respecter les normes en vigueur en électricité. Il est également soumis à une réglementation.

Etudes et formations de l’électricien

electricitéPour devenir électricien, plusieurs voies s’offrent à vous. Avec un niveau 3ème par exemple, vous avez la possibilité de postuler à un CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques. Vous suivrez un cursus de 800 heures sur 2 ans maximum, avec différents types de cours.

Vous pouvez aussi opter pour un Bac pro électrotechnique, énergie et équipements communicants. Mais dans ce cas, vous devez être titulaire d’un BEP électrotechnique, d’un CAP électrotechnique, ou encore d’un CAP installation et équipements électriques. Il faut également que vous soyez âgé entre 16 et 25 ans. La formation se déroulera au CFA et s’étalera sur 2 ou 3 ans.

Après le bac pro, vous pouvez encore suivre un BTS électrotechnique. Il faut donc que vous soyez titulaire d’un bac STI ou d’un bac pro de la filière électricité. A noter qu’au lieu d’un concours, c’est la qualité de votre dossier qui déterminera si oui ou non vous serez admis à la formation. Cette dernière devra se dérouler en 2 ans, avec 700 heures par an passées au CFA.

Postes proposés aux électriciens

Les électriciens peuvent par exemple intégrer le service de maintenance d’entreprises industrielles, notamment celles de la construction automobile par exemple, de la production d’électricité, ou encore de la sidérurgie. Ils sont aussi très demandés par les entreprises de transport (ferroviaire et aéronautique) et de construction. A noter qu’ils peuvent aussi rejoindre le service après-vente d’un constructeur ou d’un distributeur d’équipements électroniques.

Ils peuvent également travailler à leur propre compte ou créer leur propre atelier en se spécialisant en automatisme par exemple, en électronique de puissance ou en domotique. Il existe également des électriciens en électroménager, des électromécaniciens, des chauffagistes, ainsi que des agents de maintenance de bâtiments et des artisans électriciens qui réalisent de simples travaux électriques chez des particuliers.

Salaires

En début de carrière, l’électricien touche en moyenne 1 550 euros net par mois. Le salaire mensuel d’un chef électricien s’élève quant à lui 2 300 euros. Pour ce qui est de l’électricien indépendant, son salaire brut mensuel tourne aux environs de 4 000 euros.

 

Sefiane

Bjr comment trouvais un stage en électricité pour mon fils en entreprise .ici dans la région ses dur qu’il prend un jeune du lycée jbd. Ou ils ont pas le temps de former un jeune ou ils ent veux pas .alors que mon fils a la capacité d aprendre vite.